CHAMPIONNATS DE FRANCE ÉLITES, TOKYO EN LIGNE DE MIRE…

Décidément nos athlètes jouent de malchance : à peine sortis du confinement, ils se trouvaient confrontés à la dernière compétition permettant la sélection aux Jeux. Le temps ne les a pas aidés. Malgré des averses plutôt brèves, un vent irrégulier, on a pu noter 16 records personnels sur 85 athlètes retenus, dont 12 chez les 47 finalistes.

Seulement 45 Seniors, petit chiffre, mais qui signifie la valeur de la génération qui suit : 18 des 47 Finalistes ont moins de 23 ans.

>> JO de Tokyo, la Ligue AuRA devrait être briller par son nombre de sélectionnés (*)

Outre les marathoniens, Hassan Chahdi (AL Voiron) et Susan Kipsang-Jeptoo (ASJ 74) qui a confirmé sa forme par le bronze au 5000m en 15’54”84, devraient faire le voyage à Tokyo, nos deux lanceuses qui ont emporté leur titre : Mélina Robert-Michon (Lyon Athlé) et l’Annécienne Alexandra Tavernier, ainsi que Renaud et Valentin Lavillenie (CAA) qui avaient assuré le niveau requis et sont montés sur le podium, derrière le surprenant Ethan Cormont.

Alexis Phelut (Stade Clermontois)  a emporté largement le steeple, ce qui, ajouté à sa performance de 8’18”67, lui assure la sélection. À ces 7 champions, on ajoute Floria Guei (ESL/Pierre Bénite A.), deuxième du 400m en 51”77, donc dans le relais.

L’absence des étrangers a contribué à une lecture et une sélection plus lisible.

Le sexe féminin continue de dominer : 13 des 19 podiums, 31 des 47 finalistes.

>> Les lancers ont particulièrement brillé

Grâce à un corps d’Entraîneurs engagé, triplé au disque : derrière Mélina qui emporte son 20e titre estival, Irène Donzelot (Stade Clermontois) est en argent devant l’espoir Roannaise Amanda Ngandu-Ntumba. Celle-ci emporte le poids pour la 2e fois, à nouveau en battant son record (16,28m) à nouveau devant Caroline Metayer (Lyon Athlé), dont l’équipière July Florentiny prend la 4e place avec record perso à 14,75m.

 

On était certain de la victoire de Alexandra Tavernier (AHSA), on l’était moins de ses 4 camarades qui se classaient respectivement 4ème pour Estelle Veillas (EA Chambéry), 6ème pour Abigaëlle Musnier (Stade Clermontois), 8 Aline Salut (Lyon Athlé) et 9 Sarah Tordjman (AS Aix-les-Bains, encadrées par 5 Entraîneurs différents.

L’autre moitié des podiums féminins a été attribuée outre à Floria Guei, à 6 médaillées de bronze : Meriem Sahnoune (AS Montferrand) qui découvre pourtant le 800m y bat son record en 2’01”75 en restant en ligne ; podium à l’heptathlon 2019, 2020 sur 4H avec 4 séances de préparation, tout cela en préparant sa thèse de chimie.

Bérénice Cleyet-Merle (Grenoble UC) vient “mourir” à 6 dixième de l’or au 1500m, et réalise 4’11”97. Suzan Kipsang-Jeptoo, on l’a dit, confirme sa forme. La Lyonnaise Fanny Quenot nous fait peur en série mais descend sous les 13 (12”97) à nouveau, comme à Albi. Les deux Espoirs Juliette Perez (Grenoble UC) et Claire Palou (ASA) jouaient gros. La première devait répéter ses 1,85m réalisés en démonstration ; sa 3e place avec 1,82m sur une piste détrempée lui vaut d’être retenue aux championnats d’Europe Espoirs. La seconde devant confirmer ses 9.31 à 1 seconde du minimum pour les Jeux, n’était pas aidée par celles qui auraient dû être ses camarades, qui la laissèrent mener dans le vent et la coiffèrent (9’49”43) ; elle se relancera à Tallin !

>> Il ne reste que 6 podiums pour les Hommes

les 3 sélectionnés olympiques cités et deux lanceurs de marteau qui se livrèrent un duel fraternel qui se conclura par la victoire de Hugo Tavernier (AHSA) l’emportant pour une fois avec un record à 72,80m. Le Clermontois Yann Chaussinand, quand à lui n’était pourtant qu’à 50 cm du niveau pour les Jeux, était battu de 22 cm.  Earwyn ABDOU (Lyon Athlé) seulement 4e malgré son record à 70,09 y gagne la qualification aux Europe Espoirs.

Le 6e podium a été obtenu par le décathlonien Ruben Gado (AS Montferrand), qui ne pouvait espérer mieux que ses 7 627 points, 10 jours après un déca en Espagne.

La Valentinoise de Décines Bérénice Fulchiron championne en titre et 4e en 4’14”65 d’un 1500m très relevé est évidemment retenue aux Europe Espoirs.  4 place également pour Farah Clerc (Lyon Athlé) malgré son record  à 57’22” (meilleur temps jamais réalisé par une 4e) et la Junior Estelle VEILLAS (EA Chambéry) qui termine son concours de marteau à 61,08m.

Le lutin grenoblois Thibaut Collet est retenu aussi par son record à 5,72m réalisé à Salon de Provence début juin , ainsi que Léo El Achkar (Lyon Athlé), bien que 3e Espoir Français,  encore sous 14 (13”98) au 110m haies. Eddy Leech (AHSA) est pris dans le 4x400m avec son 47”05, ainsi que le steepleur clermontois Baptiste Coudert qui bat encore son record en 8’44”38, portant le nombre de sélectionnés aux Europe Espoirs à 6 garçons et 4 filles.

JJ Behm

Crédit photo : Rémi Blomme / FFA – Manu Chapelle – PhotoAthlé/FFA

(*) au moment de la publication de cet article, la liste des sélectionnés pour les JO 2021 n’est pas sortie.